PARTAGER VINITI
facebook twiter viadeo
Mon Panier

Votre panier est vide !
NOUS CONTACTER
Vous pouvez nous contacter


FORMULAIRE DE CONTACT


QUESTIONS FREQUENTES
SE CONNECTER

Dialogue entre un médecin et Barossa Mc Laren

2012.07.10 Coeur vin cardiovasculaires - Savez vous que les gens du Sud Ouest vivent mieux et plus longtemps que l’ensemble de la population. Et ce, même en mangeant, du foi gras, de la charcuterie, du fromage…. Et vous savez pourquoi ?
- Non ???
Quelle drôle d’entrée en matière, me dis-je intérieurement.
- Et bien, c’est grâce à l’alcool !!! oui, dès les années 70, de grandes études épidémiologiques ont révélé une réduction considérable du risque de maladies cardiovasculaires pour les consommateurs modérés d'alcool.

C’est ainsi que je partis dans une longue et très intéressante discussion avec ce monsieur que je ne connaissais que très peu ; Un médecin, bordelais, aimant le vin et sa région.

Le lendemain j’entrepris des recherches quant à l’exactitude des ses informations ; non pas que je ne le crus pas ; mais j’émettais une certaine réserve quant à l’objectivité et la partialité des ces dires. En effet, un homme du cru, de surcroît gascon et médecin… il fallait bien que je vérifie si ses dires étaient plus professionnelles que chauvines ou inversement…
Je me plongeai donc dans une recherche, qui ne me prit pas beaucoup de temps… Rapidement, je trouvai des informations sur un professeur DARTIGUES, officiant au CHU de Pellegrin . Cet illustre, spécialisé dans la maladie d’Alzheimer, aurait donc participé à des études prouvant la corrélation étroite entre l’absorption régulière et modérée de vin et la baisse des accidents cardiovasculaires.

En effet, l'épidémiologiste français Serge Renaud a mis en lumière le "Paradoxe français", terme utilisé pour décrire la situation apparemment paradoxale dans laquelle, avec des facteurs de risques identiques (tabagisme, cholestérolémie, manque d'exercice physique...), les Français, notamment ceux du Sud, meurent moins de maladies cardiovasculaires que d'autres populations, surtout ceux du nord de l'Europe et des Etats-Unis.

Non contente d’apprendre cette information, je me sers un verre de Côtes de Blayes blanc. Il a une belle couleur, jaune soutenu, un nez d’agrumes et légèrement boisé ; au palais, il explose en bouche, une longueur sublime, une bonne fraîcheur, et un léger côté boisé. Surprise agréablement par ce vin, je passe une soirée divine, en dégustant tranquillement ce breuvage. Comme les français, je veux aussi rester en bonne santé !!! La conscience tranquille, je déguste !! Merci docteur. Je reviendrai….
L'ABUS D'ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTE, CONSOMMER AVEC MODERATION

Réalisation Lapin Rouge Communication - site internet Bordeaux