PARTAGER VINITI
facebook twiter viadeo
Mon Panier

Votre panier est vide !
NOUS CONTACTER
Vous pouvez nous contacter


FORMULAIRE DE CONTACT


QUESTIONS FREQUENTES
SE CONNECTER

Retrouvez les dernières actualités de Viniti, les photos des derniers ateliers de dégustation, les découverte du mois et les nouveautés !

Dialogue entre un médecin et Barossa Mc Laren

2012.07.10 Coeur vin cardiovasculaires - Savez vous que les gens du Sud Ouest vivent mieux et plus longtemps que l’ensemble de la population. Et ce, même en mangeant, du foi gras, de la charcuterie, du fromage…. Et vous savez pourquoi ?
- Non ???
Quelle drôle d’entrée en matière, me dis-je intérieurement.
- Et bien, c’est grâce à l’alcool !!! oui, dès les années 70, de grandes études épidémiologiques ont révélé une réduction considérable du risque de maladies cardiovasculaires pour les consommateurs modérés d'alcool.

C’est ainsi que je partis dans une longue et très intéressante discussion avec ce monsieur que je ne connaissais que très peu ; Un médecin, bordelais, aimant le vin et sa région.

Le lendemain j’entrepris des recherches quant à l’exactitude des ses informations ; non pas que je ne le crus pas ; mais j’émettais une certaine réserve quant à l’objectivité et la partialité des ces dires. En effet, un homme du cru, de surcroît gascon et médecin… il fallait bien que je vérifie si ses dires étaient plus professionnelles que chauvines ou inversement…
Je me plongeai donc dans une recherche, qui ne me prit pas beaucoup de temps… Rapidement, je trouvai des informations sur un professeur DARTIGUES, officiant au CHU de Pellegrin . Cet illustre, spécialisé dans la maladie d’Alzheimer, aurait donc participé à des études prouvant la corrélation étroite entre l’absorption régulière et modérée de vin et la baisse des accidents cardiovasculaires.

En effet, l'épidémiologiste français Serge Renaud a mis en lumière le "Paradoxe français", terme utilisé pour décrire la situation apparemment paradoxale dans laquelle, avec des facteurs de risques identiques (tabagisme, cholestérolémie, manque d'exercice physique...), les Français, notamment ceux du Sud, meurent moins de maladies cardiovasculaires que d'autres populations, surtout ceux du nord de l'Europe et des Etats-Unis.

Non contente d’apprendre cette information, je me sers un verre de Côtes de Blayes blanc. Il a une belle couleur, jaune soutenu, un nez d’agrumes et légèrement boisé ; au palais, il explose en bouche, une longueur sublime, une bonne fraîcheur, et un léger côté boisé. Surprise agréablement par ce vin, je passe une soirée divine, en dégustant tranquillement ce breuvage. Comme les français, je veux aussi rester en bonne santé !!! La conscience tranquille, je déguste !! Merci docteur. Je reviendrai….

Un apéritif à Bordeaux selon Barossa Mc Laren !!!

2012.07.06 Entre deux Mers Fromage Pain Assise à la terrasse du Saint Georges, place Camille Julian, j’observe ! Voilà une place animée ! Un couple de musiciens joue de la flûte et du tambour. Les passants profitent de cette mélodie. Les cafés sont bondés, les terrasses noires de monde.
Je commande :
- Un blanc sec, s’il vous plait
- Nous avons un excellent Entre deux Mers.
- Très bien. Merci
Beaucoup de touristes visitent Bordeaux à cette époque de l’année. Ils marchent, regardent, s’arrêtent devant l’Utopia, et posent pour une photo souvenir d’un endroit qu’ils ne visiteront pas….Mais l’Utopia, ce n’est pas banal, un cinéma dans une ancienne église !!!!
- Et un Entre deux Mers bien frais, pour la demoiselle !!
- Merci.
- Ca fait trois cinquante !!
- Voilà, merci, bonne soirée
- Egalement !
Je mire mon verre, le vin à une belle couleur jaune pâle. Il est bien rempli, pas question de faire tourner le vin dans mon verre.
J’hume mon ballon de blanc, je distingue bien les notes d’agrumes, un côté légèrement herbacé ainsi que la présence du bourgeon de cassis ; c’est un sauvignon surement en assemblage avec du sémillon pour la touche légèrement fruitée.
Au palais, une fraîcheur se dégage de ce vin, mes papilles en fond de bouche détectent bien de côté agrumes, avec des notes de citron, il a une bonne longueur. Un bon vin à boire sur un plateau d’huîtres, à boire sur un chèvre frais. Un vin à boire pour lui tout simplement, car grâce à ses arômes, simples mais typiques, je passe un bon moment dans un endroit magnifique !!
Le quartier Saint Pierre est vivant, j’aime cette ambiance !! Je reviendrai….vivement demain, ou un autre jour !!

La fête du vin selon Barossa Mc Laren !!

Je marche le long des quais. A gauche, la Garonne, coule paisible vers l’Estuaire. Une rangée de bouteilles aux couleurs multiples, signées des plus grands stylistes, bordent la rive.
Installés le long des quais, les chapiteaux des différentes AOC se succèdent……mon verre en main et mon « Pass Dégustation » en poche, je pars goûter tous les nectars que peut offrir l’Aquitaine.

Mouton Cadet Réserves 2010 : Un Graves Blanc, il une jolie robe jaune clair aux reflets dorés, je plonge mon nez dans mon verre, impatiente d’humer les arômes de ce vin.
Un bouquet d’agrumes et de fleurs blanches se dégage. Je ferme les yeux pour apprécier la subtilité minérale qui émane de mon calice.
Je le porte à mes lèvres, et le goûte enfin !! Quelle fraîcheur, quelle longueur, quelle belle personnalité. Un vin idéal pour une journée chaude et ensoleillée. Un vin à boire avec des huîtres les pieds dans l’eau, un vin à boire sur des poissons grillés fraîchement pêchés, un vin à boire sur un plateau de fromages (chèvre) avec ses amis.

Je continue ma balade. Ca grouille de monde, c’est vivant, chacun son verre à la main. Les uns ayant goûté un Pauillac, les autres découvrant les côtes de Bourg.

Abeille de Fieuzal 2010 : Pessac Léognan Blanc, il a une magnifique robe jaune or, légèrement soutenue. Un nez divin, je sens des notes d’agrumes, des notes légèrement minérales, et enfin un côté grillé, boisé. En bouche, c’est divin !!! Une belle fraîcheur, une bonne longueur, les notes d’agrumes sont bien présentes, ce vin se distingue grâce à ses notes de noisette légères, dues au passage en barrique. Je me régale, c’est exquis !! Un vin à boire sur une viande blanche, sur un beau plateau de fromages, un vin à boire parce que tout simplement, c’est un délice !!

« Bordeaux aime le monde, le monde aime Bordeaux », c’est le film projeté sur la Place de la Bourse, j’en prends plein les yeux, 20 min de spectacle intense, retraçant la vie du vin au cœur des vignes, au cœur de Bordeaux, au cœur du monde : tout simplement magnifique !!!

Une fois la diffusion terminée, je me retourne, et profite d’une explosion de magie. Un spectacle pyrotechnique, allant aux grés de la musique. Rouges, dorés, argentés, les feux s’enchaînent. Bordeaux revêt son habit de lumière, strass et paillettes sont au programme. La nuit est belle, les étoiles brillent.
Etourdissante, enivrante, la fête du vin est belle, je reviendrai…Vivement 2014 pour l’art et le vin.
2012.07.05 Bouteilles fêtes du vin
L'ABUS D'ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTE, CONSOMMER AVEC MODERATION

Réalisation Lapin Rouge Communication - site internet Bordeaux